Romantisme à la française | Festival de Lanaudière
Faire
un don

Romantisme à la française

Fauré, Saint-Saëns et Bizet : Une époque, une nationalité, trois styles de musique

Une pièce de théâtre, sept mises en musique : Pelléas et Mélisande

Histoire d’amour entre Pelléas et Mélisande, jalousie de Golaud, demi-frère de Pelléas : ce drame écrit par Maurice Maeterlinck sera une grande source d’inspiration pour la compositrice Mel Bonis et les compositeurs Claude Debussy, Paul Dukas, Arnold Schoenberg, William Wallace, Jean Sibelius, Alexandre Desplat.

Mais aussi, Gabriel Fauré,dont l’œuvre est à la programmation du samedi 31 juillet

Description de la photo : Gabriel Fauré, d’après un dessin de John Sargent (1896)

Un travail d’équipe

Le succès de cette œuvre n’est pas seulement attribuable à Gabriel Fauré. En effet, il confia à son élève Charles Koechlin, l’entièreté de l’orchestration :

« Cher ami ne vous attardez pas à me montrer l’esquisse. Je suis très sûr que c’est très bien, et plus tôt je pourrai envoyer cela mieux ça vaudra. Si vous pouvez apporter le net demain j’en serai ravi. »

 

Description de la photo : Charles Koechlin, buste 3/4

 

Qu’il exécuta avec brio :

« Vous m’avez donné l’émotion de beauté la plus complète, la plus douce et la plus harmonieuse que j’aie peut-être éprouvée jusqu’ici. »

Ces mots ont été écrit par Maurice Maeterlinck, auteur de la pièce, suite à la première représentation de Pelléas et Mélisande le 21 juin 1898.

 

Venez donc vous laissez bercer entre autres, par la célébrissime Sicilienne le 31 juillet!

https://www.youtube.com/watch?v=VBz8S1b1dEs

 

Fiche de l’œuvre – Pelléas et Mélisande

COMPOSITEUR : Gabriel Fauré, né en 1845 et mort en 1924

COMPOSITION et CRÉATION : écrit en 1898 et créée le 21 juin 1898

EFFECTIF : 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarineetes en la, 2 bassons, 4 cors en fa, 2 trompettes en fa, timbales, 2 harpes, section de cordes

DURÉE : 20’

 

 

 

Un violoncelle et deux interprètes

Le 5 février 1905, Joseph Hollman se frotte à l’interprétation du deuxième concerto pour violoncelle de Camille Saint-Saëns.

Le 31 juillet 2021, c’est au tour de Bryan Cheng qui jouera sur le même violoncelle que lors de sa création.

Description de la photo : Joseph Hollman et Saint Saëns, Atelier Nadar

 

Concerto virtuose et athlétique, même Camille Saint-Saëns a reconnu son incroyable difficulté auprès de son ami Gabriel Fauré.

« Il ne sera jamais aussi répandu que le premier ; il est trop difficile. »

 

Un défi que Bryan Cheng a accepté et qu’il relèvera très certainement avec brio.

Fiche de l’œuvre – 2ème concerto pour violoncelle

COMPOSITEUR : Camille Saint-Saëns, né en 1835 et mort en 1921
COMPOSITION et CRÉATION : écrit en 1902 et crée le 5 février 1905

EFFECTIF : 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 4 cors en fa, 2 trompettes, timbales, section de cordes, violoncelle solo

DURÉE : 20’

 

 

 

Georges Bizet, c’est Carmen mais pas que !

 

Après l’écoute de la pureté du style et de la forme avec le concerto de Camille Saint-Saëns, c’est au tour de la passion et de la vie avec Georges Bizet, de prendre place et de clore ce concert.

 

Avant tout connu pour son Opéra Carmen, ce n’est pourtant pas son premier chef-d’œuvre.

Seulement âgé de 17 ans, Georges Bizet compose sa première symphonie.

 

Description de la photo : Georges Bizet

 

Mais son cœur bat pour le théâtre, il écrira à Camille Saint-Saëns, qui lui, aborde plutôt la scène en tant que symphoniste :

« Je ne suis pas fait pour la symphonie, j’ai besoin de la scène, sans elle je ne peux rien »

 

On se retrouve donc le 31 juillet pour un programme 100% français!

 

Fiche de l’œuvre – Symphonie en do majeur

COMPOSITEUR : Georges Bizet, né en 1838 et mort en 1875

COMPOSITION et CRÉATION : écrit en 1855 et créée en 1935 sous la direction de Felix Weingartner

EFFECTIF : 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 4 cors, 2 trombones, timbales et section de cordes

DURÉE : 32’

 

 

 

Chronique de programme par Margot Charignon