Hamelin classique, Hamelin romantique

28 juillet, 2021

Hamelin classique, Hamelin romantique

Cathédrale de Joliette

20:00

Mozart et Chopin : deux titans, deux comètes au firmament musical. Le premier, incarnation même du classicisme en musique – rarement plus poignant et visionnaire que lorsqu’il sonde les profondeurs de la tonalité de do mineur – le second, suprême répondant romantique, maître absolu de la miniature, où mélodie et ivresse du sentiment ne font qu’un. Charles Richard-Hamelin les interroge tour à tour, révélant des univers d’émotion.

Prix sous le toit, à partir de 48,62$

Prix incluant les frais de services, les taxes sont en sus.

Charles Richard-Hamelin

Charles Richard-Hamelin s’impose sur la scène musicale internationale comme un pianiste « hautement sensible » (Gramophone), animé par « une grande profondeur de sentiments sans la moindre condescendance » (Le Devoir). Il est reconnu comme un interprète « polyvalent, multidimensionnel et d’un lyrisme séduisant, un technicien d’une élégance et d’une sophistication exceptionnelles » (BBC Music Magazine).

Il a notamment reçu, en 2015, la Médaille d’argent au Concours international de piano Frédéric-Chopin à Varsovie et le prix Krystian Zimerman pour la meilleure interprétation d’une sonate. Il a aussi remporté le deuxième prix au Concours musical international de Montréal, ainsi que le troisième prix et le prix spécial pour la meilleure interprétation d’une sonate de Beethoven à la Seoul International Music Competition.

Charles Richard-Hamelin est un invité recherché des plus grands festivals de musique classique et a travaillé avec des chefs et des orchestres de renom, dont Kent Nagano, Vasily Petrenko, Jacek Kaspszyk, Aziz Shokhakimov, Peter Oundjian, Jacques Lacombe, Fabien Gabel, Carlo Rizzi, Alexander Prior, Christoph Campestrini, Lan Shui, Jean-Marie Zeitouni, Charles Olivieri-Munroe, Howard Shelley, Antoni Wit et Jonathan Cohen. Il a été invité par l’Orchestre symphonique de Montréal, les orchestres symphoniques de Québec, Toronto, Edmonton, Varsovie, Singapour et Hiroshima de même qu’avec l’Orchestre Métropolitain, Les Violons du Roy, I Musici de Montréal, l’Orchestre du Centre national des Arts, l’Orchestre Philharmonique de Calgary, l’OFUNAM (Mexico), le Kraków Philharmonic, l’Orchestre Philharmonique de Poznań et la Sinfonia Varsovia.

Sur disque, on doit à Charles Richard-Hamelin huit albums, tous parus sous étiquette Analekta.